Fétiches et Féticheurs
Fétiches et Féticheurs
La première rencontre avec les objets communément appelés « fétiches » provoque de nombreuses émotions.

Ces objets, témoins de faits culturels dont-ils sont constitutifs, donnent à voir une énigme. Leur étonnante diversité suscite la curiosité, incite à la collecte photographique qui peu à peu prend forme d’initiation.
Que ces objets soient sculptures figuratives ou formes insolites confinant à l’abstraction, qu’ils soient pris ou non dans un dispositif d’installation, ils témoignent de la mise en œuvre des facultés créatrices humaines.

Le tradipraticien entretient une relation singulière avec l’objet-fétiche dont il est propriétaire. Il est le plus souvent devin, thérapeute, herboriste, initié à une société secrète.

Agnès Pataux
Top